Quand c’est le produit qui paye

L’école de commerce est un aboutissement très astucieux du parasitisme, et donc, du capitalisme.

Il s’agit d’une usine qui produit des adaptés à l’entreprise. Des étudiants qui payent leur propre aliénation, afin d’être au mieux formatés idéologiquement pour pouvoir entrer dans le monde du travail.
Technique de leadership (donc manipulation), commerce (donc manipulation), marketing (donc manipulation… de masse !), etc.
Mais ce n’est pas fini !

Là où l’école de commerce est très astucieuse, c’est que le produit lui-même paye pour être exploité. Et, pire encore, l’école de commerce vend son expertise à des entreprises, ce qui fait que sous couvert de formation, l’étudiant travaille sur des projets importants, l’école est rémunérée, mais l’étudiant, lui, ne le sera sûrement jamais.
Tout au plus trouvera-t-il un travail à l’issue de son coup de génie pendant le traitement du projet proposé. Mais là encore, il n’aura fait que faire économiser à l’entreprise recruteuse des frais de recrutement.

Du génie, vous dis-je !

Be the first to comment on "Quand c’est le produit qui paye"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*