La liberté sacrifiée

Selon une citation bien connue, et à laquelle on a eu droit pendant quelques temps, il paraît que “Celui qui sacrifie sa liberté pour sa sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre”.

Soulignons deux points au sujet de cette citation :

  • Celui qui a fait cette citation, pourtant Benjamin Franklin, n’avait pas de formation philosophique, puisque liberté et sécurité sont des antagonistes directs, car “la liberté s’arrête là où commence celle des autres”. Autrement dit, la sécurité commence là où la liberté des autres s’arrête.
  • “Celui qui sacrifie sa pensée pour des slogans ne mérite ni l’un ni l’autre”.

Be the first to comment on "La liberté sacrifiée"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*