Etre responsable

Dès tout jeune, on nous pousse à être responsable, le plus tôt possible. Le fait que des efforts sont demandés pour le devenir constitue une preuve qu’il n’est pas naturel ou spontané d’évoluer vers la responsabilité.

On peut donc en conclure qu’il est plus confortable de vivre en tant que soumis qu’en tant que personne responsable.

En effet, en tant que subordonné, on se contente d’atteindre des objectifs, tandis qu’en tant que responsable, il s’agit de réfléchir et remettre en cause ses choix, ce qui est bien moins sécurisant que de répondre à un attente qui nous est extérieure.

Le besoin de reconnaissance est un des principaux facteurs de subordination volontaire (ou soumission). Et c’est cette reconnaissance qui la rend supportable, voire confortable.
Je pense pouvoir dire sans risque de me tromper que c’est le besoin de reconnaissance qui est la condition principale de l’existence de cette délégation de responsabilité ; il est alors le moteur de la personne soumise. C’est ce besoin de reconnaissance, cette addiction aux signes de reconnaissance qui font que la personne soumise sera toujours à sa recherche.

Be the first to comment on "Etre responsable"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*